Phobie de la voiture, phobie de la route

phobie de la voiture hypnoseSi vous avez développé une peur au volant, voire une phobie de la voiture, amaxophobie, ou de certaines routes ou conditions de roulage, l’hypnose vous sera du plus grand secours!

Je vous explique ici comment. Aussi, savez-vous que la phobie de la voiture, la peur de conduire peuvent avoir différentes origines :

  • une expérience traumatique : vivre, avoir vu un grave accident
  • enfant, contact avec des parents peureux,
  • une façon de se protéger de soi,
  • route et voiture symbolisant des expériences de vie douloureuses du passé.

Traiter la phobie de la voiture, la phobie des autoroutes

Je vous explique ici, selon les différentes origines de la peur, les outils à utiliser pour s’en sortir et pouvoir rouler sereinement, en toute sécurité.

Dans le premier et le deuxième cas, le travail thérapeutique aura pour but une désensibilisation : par hypnose, mouvements oculaires, eft. L’objectif est de dissocier les faits, les lieux de l’émotion négative générée.
Dans le troisième cas, la peur peut être une façon de se protéger de soi, lorsqu’on a dans le passé eu une conduite avec excès de vitesse, prise de risques,… un travail en hypnose permettra une régulation du comportement, une reprise de confiance en soi quant à sa capacité de se protéger, de gérer ses pulsions,…

D’un point de vue symbolique la voiture représente le fait de prendre sa vie en main.

« Je suis assis au volant de la voiture de ma vie, je conduis ma vie, je choisis vers où je vais, quand je m’arrête,… » !

Différents types de phobies de la voiture, phobies de la route.

La peur de conduire seul
Elle correspond à un besoin d’avoir quelqu’un à ses côtés pour se rassurer, comme si l’autre allait pouvoir nous sauver s’il arrive quelque chose, … cela revient à « je ne porte pas seul(e) la responsabilité ». Cette peur peut être l’écho de situations passées où la personne s’est sentie seule face à de trop lourdes responsabilités, charges, décisions à prendre,…

La peur de rouler avec des passagers
Au moins deux aspects sont envisageables, responsabilité et confiance en soi face au regard de l’autre. Relativement à la responsabilité : si dans le passé, la personne a dù prendre en charge sa famille, assumer un rôle de parent alors qu’elle est enfant. Elle peut développer une phobie d’emmener d’autres personnes dans sa voiture, cela symbolise sa saturation «  c’est trop, je n’en peux plus d’emmener les autres là où il faut, de conduire leur vie. » Il peut aussi y avoir un problème de confiance en soi, la difficulté de poser un acte en se sentant observé, jugé,…

La peur de la descente
Elle peut évoquer une descente aux enfers. Faire échos à une situation de vie où la personne a eu la sensation que la situation s’emballe, qu’elle n’a plus prise. La descente évoque alors cette sensation de glisser, d’être entrainé malgré soi vers le bas. A la vue d’une route en pente, la personne va paniquer sans savoir pourquoi.

La peur de la montée
Ou encore, une montée va effrayer parce qu’elle symbolise qq chose de difficile, des efforts produits dans le passé.

Certains éléments de la route peuvent être vécus comme rassurant
Par exemple suivre un camion. Comme si on s’en remettait à quelqu’un d’autre, qui pourrait en qq sorte jouer le rôle de figure paternelle, de protection, on peut s’y accrocher et se laisser tirer par lui, il est là pour protéger, il ouvre la route,..

Il s’agit juste ici d’exemples, ils ne sont pas à considérer comme vérité et généralisation à appliquer à chacun. Cependant, lors de mes anamnèses relatives à la peur de la voiture en questionnant sur l’histoire de vie, j’ai remarqué des similarités, des répétitions de scénarios. L’intervention thérapeutique en hypnose a ici pour but de se libérer du passé, faire certains deuils, se reconstruire.

 La phobie de la voiture est un symptôme, souvent parmi d’autres.

Il finit par disparaître lorsqu’on s’apaise et s’allège de son passé.

Formation des adultes et andragogie

Lors des formations d’hypnose, de coaching,  … chez Formathera, une attention particulière est portée sur les méthodes d’apprentissage. Les principes fondamentaux de l’andragogie, pédagogie pour adultes y sont mis à l’honneur. Ils permettent aux apprenants d’intégrer la matière de façon durable car il y a compréhension, lien avec la pratique et mise en situation réelle. 

Claudio FUSINI, instructeur et formateur au sein de l’Ecole Royale de Sous-Officiers, nous explique les principes de l’andragogie.

 

Andragogie, pédagogie pour adulte

Mathieu, 35 ans, mécanicien,  a été  licencié d’une PME namuroise en 2017 pour des raisons économiques. Avec deux enfants et un prêt hypothécaire, il a frôlé le burnout. Récemment, le FOREM lui a proposé une reconversion en soudure. Après 4 semaines de formation, il déclare  « si on m’avait donné cours comme cela, j’aurais été motivé pour terminer mes études techniques. Ici les profs nous font confiance et on n’est pas noyé par de la théorie indigeste et on est très souvent à l’atelier…». Pourquoi Mathieu  est-il si motivé ? Certes, il  suit une formation qui débouche très certainement vers un emploi car c’est un métier en pénurie mais son entrain en classe met en évidence la capacité de ses formateurs à enseigner en tenant compte des spécificités de l’adulte. Bref voyage dans les terres de l’andragogie.

L’enseignant qui considère un public d’adultes comme étant une classe d’enfants ou de jeunes ados va très vite s’en rendre compte. Démotivation, plaintes et désintérêt de la part des stagiaires alimenteront le quotidien du prof qui par ailleurs sera également victime d’un dégoût  pour son métier, ce qui ne fera qu’envenimer l’ambiance en classe. La spirale vers des conflits est garantie!

4 raisons pour lesquelles l’adulte n’apprend pas comme l’enfant

  • Selon S. COURAU, d’abord le statut d’autorité que possède l’instituteur devant ses chérubins n’est pas reconnu devant des hommes et de femmes qui ont un vécu, une expérience de la vie. L’omniscience du maître prévaut probablement devant des gosses mais moins devant des adultes. Ceux-ci recherchent chez le formateur, un guide ouvert, disponible et respectueux.
  • Ensuite, la formation doit avoir un but très concret qui colle le mieux possible aux objectifs de l’adulte; ce qui induit ou alimente la motivation et l’envie de réussir. Untel qui désire devenir soudeur et en faire son métier, veut pratiquer le plus possible et pas écouter pendant huit heures l’histoire de la soudure depuis la révolution industrielle.
  • Tertio, l’adulte refuse tant la sanction scolaire que la récompense enfantine ; il veut être traité en adulte. Il est ridicule d’infliger une punition ou d’octroyer  le titre d’élève du mois à des personnes qui ont atteint une maturité  et qui sont majeures.
  • Enfin, l’adulte désire que l’on tienne compte de son expérience humaine et professionnelle; c’est d’ailleurs l’expression du besoin de  reconnaissance et d’estime mis en exergue par la pyramide des besoins de MASLOW.

Sur ces quatre principes fondamentaux posés en guise de fondation d’un noble édifice, on peut ériger au moins sept règles pédagogiques que l’enseignant devrait respecter pour maximaliser l’apprentissage de l’adulte. Ici, on ne devrait plus parler de pédagogie  (du grec paid : enfant et agogos : le guide), mais d’andragogie (du grec andros : adulte). En préliminaire, je  paraphraserais Roger MUCCHIELLI qui insiste sur le fait que le stagiaire a ou avait une activité professionnelle et a davantage besoin de comportements pratiques que de théories lourdes. Par conséquent, toute théorie doit être en prise directe avec des activités d’application. Le principe pédagogique de concrétisation (donc lié à nos cinq sens) est une condition sine qua none de performance de l’apprentissage.

Passons maintenant en revue sept  règles importantes à mettre en œuvre lors d’une formation d’adultes. Cette revue est loin d’être exhaustive mais elle a le mérite d’être concrète!

 7 règles de l’andragogie, pédagogie pour adulte!

  1. Un adulte apprend s’il comprend. La matière à apprendre doit être structurée selon une logique facile à assimiler. Ici le formateur veillera à structurer la matière d’une manière progressive et intégrante. Par intégrante on entend la construction du savoir comme un puzzle. Tout nouveau savoir doit être « accroché » à un savoir déjà assimilé. A titre d’exemple, la fonction exposant est apprise bien après la fonction multiplication car l’exposant fait appel à la multiplication. Par ailleurs, si le support de cours (électronique, syllabus, etc.) est structuré d’une manière intuitive, logique et structurée, cela permet à l’élève de mieux apprendre.
  2. Un adulte apprend si la formation est en relation directe avec son quotidien. Les cas et les problèmes traités pendant la formation doivent être en lien direct avec les problèmes réels vécus par les apprenants. Cela rend la formation motivante et dynamique. Les échanges d’expériences entre les apprenants permettent au formateur de construire le savoir avec les vécus.
  3. Un adulte apprend s’il perçoit, comprend et accepte les objectifs de la formation. Les objectifs doivent être clairement annoncés depuis le début de la formation et
    être cohérents avec les attentes des apprenants. Si la formation est sanctionnée par un test, ou un examen, il faut avertir les apprenants dès l’entame du cours afin qu’ils puissent organiser leur stratégie de réussite. Le type d’examen (questions ouvertes, quizz, examen oral, etc.) devrait être spécifié. Cette pratique témoigne d’un respect de l’enseignant vis-à-vis de ses élèves. La règle  de la triple concordance en pédagogie met en avant que les objectifs pédagogiques, les méthodes d’enseignement ainsi que l’évaluation doivent être liées. On imagine mal qu’une formation de soudeurs durant laquelle les deux tiers du temps ont été consacrées à de la pratique, soit sanctionnée uniquement par un test théorique !
  1. Un adulte apprend s’il agit et s’il s’engage. Cette règle est universelle et résonne comme une maxime d’une pédagogie moderne. Pus on est acteur de son savoir, mieux on assimilera. William GLASSER souligne que nous ne retenons que :
  • 10% de ce que nous lisons ;
  • 20% de ce que nous entendons ;
  • 30% de ce que nous voyons ;
  • 50% de ce que nous voyons et entendons en même temps ;
  • 80% de ce que nous disons ;
  • 90% de ce que nous disons en faisant quelque chose à propos de quoi nous réfléchissons et qui nous implique.

       5. Un adulte apprend si le formateur sait utiliser les effets de la réussite et de l’échec. Le formateur doit préciser les résultats attendus des exercices et après, il doit pouvoir  valoriser les succès et faire               comprendre les échecs. L’évaluation formative ou évolutive est importante et elle témoigne d’une démarche humaniste de l’enseignement. Chaque élève devrait recevoir un feedback mettant en évidence ses               points forts et ses lacunes. Ce n’est pas tout. Des techniques de coaching utilisant l’analyse réflexive permettent à l’apprenant de dégager lui-même des pistes d’amélioration afin d’atteindre les objectifs sur base         de ce qu’il a vécu. Lorsqu’un élève a des problèmes, il est important qu’il quitte la classe avec un plan d’action et pas avec des blessures.

  1. Un adulte apprend s’il se sent intégré au groupe. En privilégiant les relations dans le groupe, l’élève se sent bien et est rassuré. Le formateur met en place des activités qui permettent un maximum d’échanges. Les stratégies d’enseignements mettent en œuvre des activités de groupes dans lesquelles il est demandé de résoudre un problème. Par conséquent la dynamique du groupe est un enjeu important
  1. Un adulte apprend s’il est dans un climat de participation. Il doit pouvoir travailler dans un climat de confiance, avoir des interactions avec les  autres  participants, mais aussi les formateurs qui doivent être disponibles, ouverts et respectueux. Par ailleurs le formateur doit utiliser au maximum l’expérience des participants; cela permet de rencontrer leur besoin d’estime mai aussi de construire la matière ensemble.

Dans une conception humaniste de l’enseignement mais aussi dans l’acceptation d’une certaine justice sociale de l’enseignement qui autorise tout apprenant à réussir, chaque individu devrait être considéré comme un être unique, possédant ses canaux d’apprentissages particuliers. Ainsi l’un est plutôt analytique et visuel alors que son voisin est auditif et synthétique, etc. Considérant ce principe d’individualité, certains formateurs recourent, lorsque c’est possible à la différenciation. Il s’agit de mettre en pratique d’autres moyens d’expliquer un savoir qu’un adulte peine à assimiler. Par exemple, on demandera à un élève-ressource de réexpliquer avec un schéma ce qui vient d’être appris par un autre media, à un élève qui serait en difficulté. C’est un sujet très vaste et parfois complexe  qui mérite que l’on s’y attèle si l’humanisme est une valeur qui résonne chez le formateur…Si vous désirez en savoir plus, consultez les articles de P. MEIRIEU dont voici une citation qui en dit long sur sa conception de l’éducation :

« Différencier, c’est avoir le souci de la personne sans renoncer à celui de la collectivité». (P. MEIRIEU)

Finalement, après avoir vu ces quelques règles, il  important d’insister sur :

4 facteurs de succès d’une aventure en pays de l’andragogie, pédagogie pour adulte

Le formateur devrait constamment favoriser la cohésion du groupe car c’est un terreau de l’apprentissage. Je parle ici de dynamique des  groupes car le formateur est un catalyseur de la formation du groupe. C’est par son attitude, ses interactions, sa gestion de classe et sa stratégie didactique qu’il va dynamiser ou au contraire, le diviser !
En second lieu je citerais la surveillance des variations de la motivation de l’individu. L’adulte est ainsi fait que sa motivation peut varier de 10 à 1 suite à une notification Facebook ! L’impact sur le groupe peut être plus ou moins important. Un petit truc qui permet de jauger l’état des stagiaires est l’exercice de la « météo du matin ». Il s’agit tout simplement de faire un tour de table et de demander l’état des stagiaires ; leur météo personnelle, ce qu’il craigne ce qu’il ressente, etc.
Troisièmement le formateur doit s’adapter à toute contrainte qui impacte la formation. On peut citer les contraintes de temps, de matériel didactique, de classe, etc. Personnellement, j’ai vécu des situations dans lesquelles je n’avais pas le temps de terminer des activités d’une manière interactive parce qu’une activité avait été très chronophage. Par conséquent et puisque les objectifs sont imposés par le commanditaire, les savoirs ont été vus d’une manière plus frontale (ou ex cathedra). Il ne faut pas en conclure hâtivement que l’enseignement de type magistral est à condamner mais cela est une autre histoire.
En dernière position, une analyse des objectifs ainsi qu’une préparation des activités didactiques est inévitable à moins d’être capable de générer d’une manière spontanée une stratégie didactique qui rencontre les règles vue précédemment.

Si je devais citer deux ou trois mots qui hantent cette modeste présentation, je pencherais pour deux phrases. La qualité des interactions entre stagiaires et entre ceux-ci et les formateurs. Ensuite j’opterais pour la qualité d’une stratégie didactique qui permette un apprentissage concret, participatif et certainement motivant. Si ce petit séjour dans les terres de l’andragogie vous a donné envie de plus d’information, n’hésitez à consulter des auteurs tels que Philippe MEIRIEU, Sophie COURAU ou encore Roger MUCCHIELLI. Et terminons par ces belles paroles :

Enseigner n’est pas remplir une cruche mais plutôt « allumer un feu » (P. MEIRIEU)

Sortir du yoyo, 3 clefs pour vous reprendre en main !

sortir du yoyo

Sortir de l’effet yoyo par hypnose

Après des années de régimes et frustrations, vous voulez sortir du yoyo, de cycles de pertes et de prises de poids frustrants et malsains.. .vous avez envie de vous reprendre en main ?

Voici 3 clefs pour y parvenir!
Nous travaillons cette thématique lors des ateliers pour maigrir par hypnose. (Formathera centre de thérapie et formation à l’hypnose Liège). Grâce à l’hypnothérapie, nous agissons au-delà de la compréhension mentale et rationnelle! L’action de l’hypnose sur l’inconscient est très puissante et efficace en cas de troubles alimentaires comme la boulimie, l’hyperphagie, la compulsion alimentaire,…

Alors, … voici comment vous reprendre en main de façon réaliste, confortable et durable!

Il est question ici d’amorcer de vrais changements. Seule une action vraiment différente peut engendrer un autre résultat que les précédents. Einstein définissait la folie comme le fait de faire tout le temps la même chose, tout en escomptant un résultat différent! C’est ce que font les personnes enlisées dans les régimes!

Elles passent de l’un à l’autre, le protéiné, celui du magazine, celui de la voisine,… elles ont l’impression d’avoir tout essayé, mais au final, c’est toujours la même chose : se priver, se frustrer,… avec comme résultat de la compensation, des frustrations. C’est un peu comme habiller la même barbie avec des vêtements différents, … ne vous leurrez pas, c’est toujours bien elle!

Clef 1 pour sortir de l’effet yoyo : exit la balance!
Balance ta balance! Si votre médecin exige que vous vous pesiez, faites le uniquement chez lui, sans regarder cet objet! La balance est une référence externe, en hypnose nous sollicitons un maximum les références internes. Lorsque votre balance vous indique une prise de poids, dans quel état d’esprit êtes-vous? La réaction de découragement est souvent fréquente, elle génère un état d’esprit négatif, de type “à quoi bon”.

Clef 2 pour sortir de l’effet yoyo : exit les régimes!
Préférez un plan alimentaire à un régime! Une ligne de conduite à suivre peut être structurante, un régime lui est frustrant et mène aux compensations, aux compulsions alimentaires. Un plan alimentaire reprend une tendance à suivre, il est souple et adaptable. On y retrouve par exemple de indications relatives à un petit-déjeuner adéquat : toujours existant et consistant, à base de protéines (pas les poudres!!) et à très faible teneur glucidique (pas de saveur sucrées).

Clef 3 pour sortir de l’effet yoyo : bougez !
Bougez plaisir! (j’explique comment se remettre à la marche dans cette vidéo )Trouvez vous une activité physique agréable et adaptée. La vie c’est le mouvement! Bouger permet de développer la masse musculaire, de booster son immunité, d’être de bonne humeur. Créez de la joie dans votre activité physique, en prenant de plus en plus conscience de votre corps, de votre santé. Instaurez le réflexe marche ou danse lorsque vous êtes déçu de votre comportement alimentaire! Plutôt que de ruminer au propre comme au figuré, osez sortir, changer de contexte permet de changer d’état d’esprit.

Supervision collective en hypnose

supervision hypnose

Vous souhaitez améliorer vos interventions en hypnose?

Rejoignez nous aux supervisions collectives : excellent environnement d’apprentissage, pour booster votre pratique.

Les supervisions en hypnose sont ouvertes aux personne formées à l’hypnose et qui souhaitent évoluer dans la pratique rapidement, efficacement. Lors des supervisions collectives en hypnose, nous travaillons autant sur des analyses de cas, que sur la posture, le vécu émotionnel du praticien.

 

Il n’est pas nécessaire d’amener une étude de cas lors des supervisions. Participer aux séances est une façon de se former de façon intensive par l’étude de cas pratiques amenés par d’autres.

Objectifs des supervisions collectives en hypnose

  • Développer ses compétences professionnelles
  • Enrichir sa pratique avec de nouveaux outils
  • Découvrir des alternatives pour des situations vécues sans issues
  • Se repositionner en tant que praticien
  • Prendre de la distance par rapport aux situations vécues
  • Purgez les ressentis dus aux situations difficiles
  • Décrypter l’impact émotionnel de situations

Comment se déroule les supervisions collectives en hypnose?

  • Les cas d’études et questions que vous souhaitez aborder sont à envoyer par mail une semaine à l’avance
  • Les situations exposées et tout ce qui est exprimé lors des séances est strictement confidentiel. 
  • Un participant expose de façon concise, une situation sur laquelle il souhaite un éclairage.
  • Le groupe et la superviseuse questionnent le participant ayant exposé la situation.
  • La responsabilité du processus est partagée par le groupe, chacun veille à la concision, la pertinence, la neutralité, l’éthique de ses interventions.
  • La superviseuse synthétise, éventuellement ajoute alternatives, recadrages supplémentaires et conclut la séquence.
  • Le même processus est répété pour chaque participant(e).

Les plus

  • Une pré-analyse de vos demandes par l’envoi préalable de vos situations nous permet de gagner un temps précieux.
  • Nous travaillons en petit groupe afin que chacun ait le temps d’exposer sa situation individuelle et de bénéficier d’un feed-back et de propositions pour améliorer sa pratique ou sa perception de la situation.
  • Vous retrouvez sur l’école virtuelle les audios de nos supervisions.
  • Le juste équilibre entre efficacité d’apprentissage – ambiance conviviale et bienveillante.

Conditions de participation à la supervision hypnose

  • Etre formé en hypnose
  • Les étudiants de l’école de formation à l’hypnose, Liège Formathera sont prioritaires le nombre d’inscription étant limité
  • La participation est de 100€ pour la demi journée de 3 heures 14h00 à 17h00 – prochaine date : dimanche 27 octobre 2018.

Relation à la nourriture et paix intérieure!

paix intérieure hypnose

Votre relation à la nourriture et vos états internes sont intimement liés! Selon que vous vous sentiez proche ou éloigné d’un sentiment de paix intérieure, il y fort à parier que votre comportement alimentaire soit influencé par ces variations!
Lors de cet atelier je mincis par hypnose : relation à la nourriture et paix intérieure, nous développons l’attitude mentale positive, la paix intérieure afin d’apaiser le comportement alimentaire, le pacifier, sortir du ”je dois, il faut” des frustrations, de la culpabilité.

L’absence de paix intérieure mène à des comportements alimentaires qui peuvent être opposés et paradoxaux : conduites alimentaires d’auto-punition, restrictives et obsessionnelles (privation, obsession des calories,…) alternant avec des phases de laisser aller total, de perte de contrôle,… Il peut y avoir un sentiment de type vengeance, se rendre justice,… en compensant par des aliments très gras, très sucrés,…

Les attitudes de combat, de rejet, de colère, de jugement, de conflits, de missmatch (réplique systématique du oui, mais!), la colère, la rancoeur génèrent et entretiennent pour certains types de personnalité, des troubles du comportement alimentaire.

Vous mettre en paix avec vous-même, entamer un processus de paix intérieure permet de retrouver une relation naturelle et saine à la nourriture. L’hypnose est un outil très puissant pour ce type de travail, apaiser l’inconscient, trouver les ressources intérieures pour faire la paix avec soi et avec le monde, s’aimer, s’accepter soi-même … et les autres!

Nous tavaillons sur la capacité à s’apprécier, soi-même et les autres, développer un sentiment d’union, de congruence, entre le corps et l’esprit, soi et l’extérieur, l’acceptation de ce que nous n’avons pas le pouvoir de changer. Vous vivrez différentes séances d’auto-hypnose visant ces thématiques et ainsi vous développez cette capacité de paix intérieure. Naturellement votre comportement alimentaire devient de plus en plus serein et vous vous dirigez vers votre poids, votre silhouette idéale!

4 clefs pour comprendre l’influence du contexte sur le comportement alimentaire !

Avez-vous remarqué une différence dans votre comportement alimentaire lorsque vous êtes seul(e) ou en société? Quand vous êtes au resto ou en vacances?
C’est très fréquent!
Il arrive que nous mangions plus quand nous sommes seul(e), différemment lorsque nous sommes en compagnie d’autres personnes.
Je vous explique ici, dans cette vidéo ce qui influence notre comportement alimentaire.

Vous comprendrez aussi pourquoi il est capital de rester authentique, que savoir dire non et s’écouter est à la base d’un bon équilibre dans le comportement alimentaire. Au contraire, manger pour faire plaisir aux autres est la voie royale pour sombrer dans la boulimie, l’hyperphagie,…

S’inscrire aux ateliers je mincis par hypnose!

Confiance en soi et comportement alimentaire sont étroitement liés, agir sur l’un a un impact direct sur l’autre!
Lors des ateliers maigrir par auto-hypnose, nous travaillons sur ces aspects, spécifiquement dans celui intitulé “vacances et restos zen”.

 

Qu’est ce qu’une induction hypnotique?

induction hypnotiqueDéfinition de l’induction hypnotique

L’induction hypnotique est l’étape qui précède et permet l’entrée dans un état d’hypnose. Nous développons ces techniques lors de la formation certifiante en hypnose (école hypnose Liège Formathéra). Il existe différentes façons de se connecter à cet EMC, (état modifié de conscience entre la veille et le sommeil). Si l’induction provient de la personne elle-même, il s’agit d’auto-hypnose.

A vrai dire, quel que soit le moyen utilisé, c’est toujours la personne elle-même qui choisit, ouvre la porte à l’état d’auto-hypnose.

Fonctions de l’induction hypnotique

L’induction est une sorte d’autorisation permettant l’entrée en contact avec l’inconscient.
L’inconscient est un château fort! Deux gardiens, très vigilants en empêchent l’accès.

Le 1er se nome conscient, il perçoit l’information qu’il relègue au second nommé “faculté critique” (vision issue de l’hypnose Elmanienne).
Ce dernier tient de grands livres. Si l’information proposée correspond à ce qu’il connait déjà et figure dans ses références, alors il l’accepte.
Si ce n’est pas le cas, il rejette.

En d’autres termes, l’inconscient préfère alimenter ce qu’il connait.
Pour lui, conserver les habitudes (bonnes, mauvaises, bénéfiques ou néfastes peu importe) est synonyme de sécurité. Son intention est donc positive.

Grâce à l’hypnose, nous courtcircuitons les interventions de ces deux gardes et obtenons une audience auprès de l’inconscient!
Alors, nous pouvons lui faire des suggestions, afin de modifier des comportements, atteindre des objectifs, …
Ainsi, après cette induction hypnotique, nous pouvons approfondir, ou pas, l’état hypnotique et faire des suggestions à l’inconscient qui est alors près à les recevoir.

Comment procéder à une induction hypnotique?

Relaxer ou absorber!

Plusieurs options sont possibles, en voici deux principales, la première consiste à diminuer la vigilance de la garde, par exemple par des techniques proches de la relaxation. Une fois détendue et relâchée, la garde laisse libre passage.
L’autre solution consiste à absorber le poste de garde dans d’autres tâches.
Focalisés par elles, les gardes se détournent alors de sa mission.

Quelques techniques d’induction

  • Catalepsie du bras,
  • fixation d’un point,
  • focalisation sur une bougie ou une spirale,
  • observation de la respiration,
  • utilisation d’un pendule,
  • induction d’Elman,
  • mains aimantées,
  • lévitation du bras….

Il existe autant d’inductions que de sujets et de thérapeutes, les meilleures sont celle qui sont personnalisées et réalisées avec énormément d’attention de la part du thérapeute, à l’affût des signes de transe hypnotique.

Arrêt tabac par hypnose

arrêt tabac par hypnose liegeL’arrêt tabac par hypnose est de plus en plus reconnu et utilisé par les professionnels de la santé et arrêter de fumer facilement n’est pas toujours évident! 

Il arrive que l’on sorte de la dépendance à la nicotine mais que l’on reste dans une sorte de nostalgie par rapport à l’époque où on fumait.

Certains vont jusqu’à développer des troubles dépressifs, augmenter une consommation d’alcool, d’aliments, se mettre à grignoter sans cesse.

 

Un sevrage tabac par hypnose bien conçu et bien adapté à vos particularités vous permet d’éviter ces écueils et de vous libérer de cette habitude de façon définitive et confortable.

Sevrage tabac, astuce 1 : posez vos priorités

Si vous consommez de l’alcool de façon régulière, et vous sentez ne fusse qu’un peu dépendant, envisagez d’abord cet aspect. Il est à prendre en considération prioritairement. Si vous avez un problème de comportement alimentaire : boulimie, hyperphagie, grignotage, … donnez la priorité au sevrage tabac tel qu’il est proposé par hypnose-liege. Vous pouvez en même temps effectuer les ateliers je mincis par hypnose, la démarche en sera plus facile. Lors des sevrages, nous y travaillons sur l’aspect de l’oralité, ce qui améliorera votre relation à la nourriture.

Sevrage tabac, astuce 2 : comprendre les dépendances

Il y a différents types de dépendances liées au fait de fumer la cigarette, le tabac, la pipe, …
Lors du sevrage tabac hypnose Liège, nous agissons sur les trois plans de dépendance :

  • physique : nous atténuons les symptômes de manque, du à l’arrêt de la nicotine, considérée comme drogue dure par l’Office National de la Santé,
  • psychologique et émotionnel : grâce aux séances d’hypnose spécifiques, vous prendrez une distance émotionnelle et acquérez des outils d’auto-hypnose pour gérer vous-même vos émotions, vos envies, à la gestion des émotions, des envies,…
  • comportementale : le fait de fumer entraîne des habitudes et la mise en place de rituels. Par des techniques comportementales conjointes à l’hypnose, vous apprenez à prendre conscience de ces habitudes et rituels, puis à les assouplir pour ensuite les laisser sortir naturellement de votre vie.

Sevrage tabac, astuce 3 : prendre le temps, apprendre!

La majorité des personnes que je reçois pour un sevrage tabac par hypnose a déjà tenté d’arrêter de fumer à plusieurs reprises.
Ces tentatives ont beaucoup à vous apprendre! L’échec serait de ne pas avoir essayé.
A force d’essais, vous apprenez des choses sur vous et petit à petit vous allez apprendre à désapprendre à fumer.
Le sevrage tabac hypnose Liège se déroule en 6 à 8 séances, généralement 6 suffisent.
Les arrêts en 1 ou 2 séances comportent un risque plus élevé de tension, d’irritabilité, frustration, rechute et prise de poids.
Le programme hypnose Liège vous propose une démarche équilibrée et sur le long terme, que vous entreprenez une fois dans votre vie!

Sevrage tabac, astuce 4 : la bonne formule

Il peut être motivant d’arrêter de fumer en groupe, si’l y a un autre problème de dépendances, l’individuel est plus adéquat. Hypnose Liège propose différentes formules de sevrage tabac par hypnose :

  • en individuel,
  • en couple,
  • en famille,
  • entre amis : dans le cadre de coaching sané en cercles privés
  • en entreprise

Les mp3 d’hypnose pour se libérer de dépendance peuvent déjà vous aider dans votre démarche.

{Audio} Se libérer de la peur de l’avion! Rdv Radio Vivacité & atelier

hypnose peur de l'avion

Bien que prendre l’avion soit de plus en plus banal, paradoxalement, la peur de l’avion, ou aviophobie, ou aussi nommée aérodromophobie est elle aussi très fréquente!

Même si rationnellement, statistiquement, l’avion est le mode de transport le plus sécurisé, bon nombre de personnes ne s’y sentent pas à l’aise, certains voyagent angoissés et dans l’inconfort, d’autres ont recours à des médicaments comme des anxiolytiques, ou consomment de l’alcool, … mais ce type de consommation ne résout pas du tout le problème, bien au contraire! Pour y parer, qu’il s’agisse d’appréhension à la crise d’angoisses ou l’attaque de panique, des solutions naturelles à long terme existent. Elles permettent de se libérer et profiter de son voyage en toute sérénité!vivacité sylvie honoré

Avez-vous envie de partir tranquille, en paix en vacances ? Je vous donne rendez-vous mardi 26 juin dans la vie du bon côté avec Sylvie Honoré!

Nous parlerons du fait que cette peur, voire phobie :

  • est une forme d’auto-hypnose négative
  • peut avoir des origines très diversifiées
  • et surtout les différents moyens et techniques à mettre en place pour en sortir!

Pour aller plus loin : rejoignez nous le 28/06 chez Formathera….

Atelier vaincre sa peur de l’avion,  une soirée pour s’en libérer!

Nous ne sommes pas tous égaux face à ce type de peur, différents facteurs interviennent dans l’aviophobie. Si vous souhaitez vous apaiser ou aider des personnes de votre entourage qui en souffrent, cette émission et cet atelier va vous aider, vous offrir de vraies pistes concrètes. Je vous amènerai aussi mon propre témoignage : ce qui a généré ma peur de l’avion, ce qui l’a accentuée et au final …. comment je m’en suis sortie!

Nous évoquerons les outils pour se préparer, mais aussi ceux à utiliser lorsque la peur est là, comment faire pour en sortir!

Si vous avez envie de témoigner sur vos propres techniques, vos petits trucs, vous êtes bienvenu(e)s sur antenne : appels, facebook, sms,..!

Emotions et appétit!

émotions et appétitAvez-vous la sensation que vos émotions guident, dictent, commandent votre envie de manger ? Une sensation de lien entre émotions et appétit?
Avez-vous remarqué qu’en fonction des événements, du contexte, vos comportements et vos choix alimentaires varient?

Ce n’est pas un secret : émotions et appétit sont bien liés, voici comment composer avec!

Notre état émotionnel, positif ou négatif, influe sur notre relation à la nourriture. Manger peut servir à gérer, camoufler, compenser. Tandis que certains se ruent sur la nourriture, d’autres auront l’appétit coupé… Par auto-hypnose grâce à l’action puissante des suggestions sur l’inconscient, vous sortez de ces mécanismes, ces conditionnements. Vous apprenez à accueillir et gérer sainement vos émotions, à dissocier émotions et appétit.

Manger sans faim vous fait manger sans fin !

Lorsque consommer de la nourriture ne correspond pas à une vraie faim physiologique, alors la satiété, la sensation d’avoir suffisamment mangé ne suit pas. Logique puisque le besoin physiologique n’est pas là à la base !

4 raisons de manger sans faim physiologique réelle !

Nous le faisons quasi tous à un moment donné ou un autre : nous mangeons alors que notre organisme n’en a pas besoin ! Pourtant l’envie de manger est là, dictée par une fausse faim :
« Faim » émotionnelle : elle a pour fonction de gérer ou d’occulter une émotion
« Faim » conditionnée : c’est le fait de manger parce que c’est l’heure !
« Faim « par mimétisme : faire comme l’autre, manger parce qu’une ou plusieurs personnes le font !
« Faim sensorielle » : c’est l’appel des sens, par une odeur, la vue d’un met,…

Qu’est ce que la faim émotionnelle ?

Elle est présente lorsque la nourriture constitue une réponse réflexe aux émotions : tristesse, colère, joie, déception, …Notre état émotionnel, positif ou négatif, influe sur notre relation à la nourriture. Manger peut servir à gérer, camoufler, compenser. Tandis que certains vont se jeter sur la nourriture, d’autres auront l’appétit coupé… Pas de recette miracle, car ces réactions varient d’une personne à l’autre, elles sont propres au vécu, contexte, expériences de vie,…

4 Clefs pour gérer la faim émotionnelle !

L’hypnose est un moyen puissant, efficace pour répondre adéquatement aux faims émotionnelles ! Le travail sur l’inconscient permet d’agir concrètement sur ces 4 clefs !

1) Débusquer la faim émotionnelle, oser constater sa présence !

Il est essentiel de reconnaître la vraie faim, identifiable par ces signes :

  • sensation de creux à l’estomac
  • gargouillis dans le ventre
  • signes de fatigue
  • baisse de concentration, nervosité
  • sensation de faiblesse
  • gorge serrée

En l’absence de ces signes, il s’agit d’envie de manger, et non de faim physiologique, la réponse n’est donc pas la nourriture.

L’auto-hypnose permet de distinguer les différents types de faim, créer un signal réflexe adéquat.

2) Questionner !

Lorsque l’envie de manger est là, questionnez-la : quelle est l’émotion sous-jacente ?
Comment lui répondre vraiment ? Si vous mangez lorsque vous vous sentez seul(e) comment concrètement répondre à ce sentiment ?
Plusieurs attitudes sont possibles :

  • Apprendre à l’accueillir : il s’agit d’une démarche d’acceptation.
  • L’utiliser, par exemple pour la méditation, l’écoute ou le retour à soi
  • Prendre des mesures pour y parer : créer de nouvelles relations, assainir les existantes,…

    L’auto-hypnose permet d’amener une réponse directe et adaptée aux émotions.

3) Prévenir c’est guérir !

L’auto-hypnose permet de distinguer les différents types de faim, créer un signal réflexe adéquat, mais aussi un équilibre mental stable, un esprit clair et dégagé.

L’auto-hypnose permet de répondre à : que faire pour répondre à une envie de manger d’origine émotionnelle!

4) Déceler et traiter le vrai problème.

Tandis que vous vous obsédez par votre balance, vos régimes, vous vous détournez du vrai problème. Celui à l’origine des troubles alimentaires : problématique de contrôle, de relations de dévalorisation, de sexualité,…

L’auto-hypnose détecte le problème, et stimule l’inconscient à mobiliser ses ressources pour trouver les solutions.

L’auto-hypnose = votre allié de poids !