Don Juan, … séduction à tout prix!

séduction

Jo est dans la séduction!

Il a 40 ans, cadre commercial, marié, il collectionne les relations extra-conjugales, séduction est son mot d’ordre!
Partout où il va, il trouve une proie à séduire : au boulot, au fitness, à l’école des petits …
Madame sait tout, mais elle écrase. Elle pense aux enfants, à la maison à payer, à sa réputation (elle a été la dernière à l’apprendre m’enfin bon)…
Mais, un jour, sans que personne ne s’y attende, elle a explosé ! Elle a posé un ultimatum à super Jo ! “Ou tu arrêtes tes conquêtes, ou je demande le divorce.” En un éclair, Jo évalue toutes les conséquences du divorce, se dit qu’il aime la chaleur –et le confort- de sa petite famille … Il promet de changer.

Sevrage séduction!

Une semaine de sevrage complet ! Il y arrive ! Il se défonce au sport, se concentre sur ses dossiers, évite les bars … A un moment donné, il ne sait pas très bien pourquoi, il commence à sentir de la lassitude, un manque d’entrain, il est comme déprimé.
C’est alors qu’il décide d’entamer une thérapie. Quelle bonne idée Jo !
Là, il commence à comprendre certains mécanismes. Très souvent, le séducteur compulsif manque de confiance en lui. Aussi, il éprouve un grand besoin d’être rassuré à propos de l’image que les autres ont de lui.

Lorsqu’il charme et conclut, Jo peut –souvent inconsciemment- se dire :
»Ouf, je plais, et à un tel point que je peux faire passer l’autre à l’acte ».
Comme il a un grand besoin de percevoir ce message pour se rassurer, il séduit de façon compulsive.

Oui, le besoin compulsif de séduire se travaille en thérapie, sur trois axes :
En individuel :
1- en renforçant l’image de soi
2- en trouvant une autre façon d’utiliser la compétence à séduire
En couple :
3- pour restaurer le climat de confiance

L’hypnose est un outil précieux pour augmenter la confiance en soi, retrouver une image de soi satisfaisante sans besoin de réassurance externe.

Différence entre hypnose et auto hypnose?

Savez-vous que l’hypnose est un état naturel, auquel nous nous connectons tous? Nous générons nous-même cet état modifié de conscience, c’est pour cela qu’il est question d’auto-hypnose.Il s’agit d’une sorte d’auto-conditionnement qui peut mener à des comportements satisfaisants ou insatisfaisants. L’auto-hypnose positive est celle que l’on retrouve chez l’artiste, la personne qui crée, ou qui simplement se focalise et se met “dans sa bulle” pour atteindre son objectif. Les problématiques comme la jalousie, les tocs, les phobies, les troubles alimentaires,… sont eux le résultat d’auto-hypnoses négatives.
C’est pour cette raison que l’hypnose fonctionne si bien pour ces thématiques, la personne qui en souffre utilise déjà le mécanisme de l’hypnose, en séance elle va apprendre à l’utiliser à des fins positives, pour se libérer et mettre en place de nouveaux comportements. L’hypnose est utilisée en thérapie, on parlera donc d’hypnothérapie, ou en coaching, hypnocoaching, avec des applications parfois moins connues comme l’orientation professionnelle.

Je vous explique dans cette vidéo les différents états d’auto-hypnose, positifs, négatifs ou neutres, comment ils s’expriment au quotidien.

Dépendance à l’alcool? Etes-vous à risque?

dépendance à l'alcool

Risquez-vous la dépendance à l’alcool?

Vous êtes-vous déjà questionné sur votre consommation d’alcool ? Il vous parait normal de consommer du vin, de la bière, de façon quotidienne, ou hebdomadaire, mais, est-ce que vous vous mettez en danger, est-ce que vous vous exposé à un risque de dépendance à l’alcool ?

Pour le savoir, le critère est simple !

La réponse est non si vous dégustez lors de repas, lorsque par exemple le vin a pour but de mettre en valeur un met, les différentes saveurs d’un repas.

La réponse est oui, vous vous mettez en danger, si votre consommation a pour but de modifier votre état d’esprit, vous relâcher, vous donner confiance en vous, … ou encore décompresser, vous sentir plus à l’aise avec les autres. Dans ces cas de figure, l’alcool rempli donc une fonction, elle devient une sorte de béquille. Si vous rencontrez des épreuves de vie, le risque pour que vous vous retourniez vers un moyen que vous connaissez déjà est très élevé. Et si c’est l’alcool, c’est là que le risque d’entrer dans le cercle vicieux de la dépendance existe.

Lors d’accompagnement en sevrage alcool, l’histoire que j’entends est souvent la même!

« Je consommais juste de façon sociale, ou le  vendredi pour décompresser. Puis je me suis aperçu que les quantités augmentaient de plus en plus, que je cherchais les occasions festives,… d’ailleurs tous mes amis consomment de l’alcool et ils ont une vie normale »
Sauf que si vous y regardez d’un peu plus prêt, … vous remarquerez les effets d’une consommation régulière : irritabilité, sensibilité accrue, méfiance, propension à la colère, à des états permanents d’insatisfaction, de dépression, … ceci invitant à consommer de plus en plus pour s’apaiser.

Alors que faire si vous constatez que vous êtes dans ce type de consommation ?
Je vous invite à réorienter tout doucement votre usage vers un plaisir gustatif, et progressivement mettez d’autres choses en place pour remplir les mêmes fonctions que l’alcool. Aussi, l’hypnose pourra vous aider à modifier vos habitudes, à trouver d’autres ressources et d’autres moyens de décompression, de gestion du stress, de confiance en soi,..

Osez vous aussi vous questionner par rapport à vos relations. Etes vous entouré presqu’uniquement de personnes qui consomment ? Qui poussent les autres à consommer , leur glisse un verre entre les mains sans leur demander leur avis, …
Osez voir où on en est, c’est une étape importante !
A votre bonne santé !

Hypnose et jalousie

hypnose jalousieHypnose et jalousie, “traiter” la jalousie par hypnose est une pratique thérapeutique de plus en plus fréquente car les résultats sont très encourageants … Saviez-vous que l’hypnose peut vraiment vous aider pour sortir de l’enfer de la jalousie? Elle fait des ravages dans le couple mais aussi sur la santé physique et mentale de celui qui en souffre ou en est la cible. Ce que vous allez entendre dans cette vidéo va peut-être vous choquer, ou vous interpeller. L’objectif est de vous aider à prendre conscience de certains mécanismes sous-jacents de la jalousie.

Hypnose et jalousie, quel lien?

La jalousie est un état d’auto-hypnose négatif. Il consiste à s’auto-conditionner involontairement et inconsciemment. Le jaloux manque souvent à la base de confiance en soi et peut souffrir de troubles abandonniques. Lors de cet état d’auto-hypnose négatif, il y a création de scénarios catastrophes. Ils sont vécus comme une réalité. Ils peuvent entraîner stress, angoisses, obsessions, spasmes, ..  Il existe aussi d’autres causes comme différents types de projections, je vous les explique dans la vidéo. En hypnose nous travaillerons sur plusieurs plans : la confiance en soi, la sensation de sécurité de base, un travail sur l’imaginaire afin de déconstruire les scénarios catastrophes créés par la personne jalouse.

Comment sortir de la jalousie?

La jalousie fait partie des 3 sujets de dispute les plus fréquents dans les couples, les deux autres sont l’argent et les enfants, les choix pour leur éducation. Lorsque le couple est miné par la jalousie, outre un travail individuel, une thérapie de couple est aussi nécessaire. Celle-ci portera sur les inter-actions, la dynamique de la relation : pour faire face à la jalousie, “l’autre” peut se sentir pousser à mentir, cacher des éléments de sa vie pour ne pas amorcer de crises. La relation perd alors en spontanéité et en authenticité. La jalousie est une épreuve pour les partenaires, mais ils en sortiront grandis, bien plus forts, avec une meilleure compréhension de soi, de l’autre, du fonctionnement du couple.