Phobie de la voiture, phobie de la route

phobie de la voiture hypnoseSi vous avez développé une peur au volant, voire une phobie de la voiture, amaxophobie, ou de certaines routes ou conditions de roulage, l’hypnose vous sera du plus grand secours, je vous explique ici comment. Aussi, savez-vous que la phobie de la voiture, la peur de conduire peuvent avoir différentes origines :
– une expérience traumatique : vivre, avoir vu un grave accident
– enfant, contact avec des parents peureux,
– une façon de se protéger de soi,
– route et voiture symbolisant des expériences de vie douloureuses du passé.

Traiter la phobie de la voiture, la phobie des autoroutes.

Je vous explique ici, selon les différentes origines de la peur, les outils à utiliser pour s’en sortir et pouvoir rouler sereinement, en toute sécurité.

Dans le premier et le deuxième cas, le travail thérapeutique aura pour but une désensibilisation : par hypnose, mouvements oculaires, eft. L’objectif est de dissocier les faits, les lieux de l’émotion négative générée.
Dans le troisième cas, la peur peut être une façon de se protéger de soi, lorsqu’on a dans le passé eu une conduite avec excès de vitesse, prise de risques,… un travail en hypnose permettra une régulation du comportement, une reprise de confiance en soi quant à sa capacité de se protéger, de gérer ses pulsions,…

D’un point de vue symbolique la voiture représente le fait de prendre sa vie en main.

« Je suis assis au volant de la voiture de ma vie, je conduis ma vie, je choisis vers où je vais, quand je m’arrête,… » !

Différents types de phobies de la voiture, phobies de la route.

La peur de conduire seul
Elle correspond à un besoin d’avoir quelqu’un à ses côtés pour se rassurer, comme si l’autre allait pouvoir nous sauver s’il arrive quelque chose, … cela revient à « je ne porte pas seul(e) la responsabilité ». Cette peur peut être l’écho de situations passées où la personne s’est sentie seule face à de trop lourdes responsabilités, charges, décisions à prendre,…

La peur de rouler avec des passagers
Au moins deux aspects sont envisageables, responsabilité et confiance en soi face au regard de l’autre. Relativement à la responsabilité : si dans le passé, la personne a dù prendre en charge sa famille, assumer un rôle de parent alors qu’elle est enfant. Elle peut développer une phobie d’emmener d’autres personnes dans sa voiture, cela symbolise sa saturation «  c’est trop, je n’en peux plus d’emmener les autres là où il faut, de conduire leur vie. » Il peut aussi y avoir un problème de confiance en soi, la difficulté de poser un acte en se sentant observé, jugé,…

La peur de la descente
Elle peut évoquer une descente aux enfers. Faire échos à une situation de vie où la personne a eu la sensation que la situation s’emballe, qu’elle n’a plus prise. La descente évoque alors cette sensation de glisser, d’être entrainé malgré soi vers le bas. A la vue d’une route en pente, la personne va paniquer sans savoir pourquoi.

La peur de la montée
Ou encore, une montée va effrayer parce qu’elle symbolise qq chose de difficile, des efforts produits dans le passé.

Certains éléments de la route peuvent être vécus comme rassurant
Par exemple suivre un camion. Comme si on s’en remettait à quelqu’un d’autre, qui pourrait en qq sorte jouer le rôle de figure paternelle, de protection, on peut s’y accrocher et se laisser tirer par lui, il est là pour protéger, il ouvre la route,..

Il s’agit juste ici d’exemples, ils ne sont pas à considérer comme vérité et généralisation à appliquer à chacun. Cependant, lors de mes anamnèses relatives à la peur de la voiture en questionnant sur l’histoire de vie, j’ai remarqué des similarités, des répétitions de scénarios. L’intervention thérapeutique en hypnose a ici pour but de se libérer du passé, faire certains deuils, se reconstruire.

 La phobie de la voiture est un symptôme, souvent parmi d’autres.

Il finit par disparaître lorsqu’on s’apaise et s’allège de son passé.

 

Comment agit l’hypnose sur les peurs et phobies?

14195053_sComment créer peurs et phobies ?

Watson (1878-1958) est un psychologue américain, il est le fondateur du courant  du béhaviorisme. Il voulait faire de la psychologie une science objective, se cantonnant à l’étude rigoureuse des comportements observables tels qu’ils se produisent en réponse à un stimulus défini.

Dans le cadre de son étude sur le conditionnement répondant Watson  a simplement appris au petit Albert à craindre les rats!
On peut se poser question de l’aspect éthique de l’expérience!

Avant le conditionnement, Albert n’a pas peur du rat, c’était un stimulus neutre, il le regarde sans réaction.

Pendant le conditionnement, Watson associe la vision d’un rat blanc à un bruit fort. Ce dernier entraînant une réaction de frayeur.
En associant les deux, Watson réussit à lui inculquer une peur bleue des rats blancs, qu’il conservera après le conditionnement! Merci Watson!
Mais ce n’est pas tout! Albert va développer une généralisation de sa peur, elle va s’étendre à tout ce qui pourrait ressembler de près ou de loin au rat blanc : lapin blanc, ouate, barbe de père Noel, …

L’hypnose comme solution aux peurs et phobies.

Le travail en hypnose pourra consister à dissocier les stimulus associés lors de la  première manifestation de la peur.
Mais il n’est pas nécessaire de retourner à cette expérience originelle, parfois inconnue d’ailleurs.
Le travail en hypnose reposera alors sur une désensibilisation, avec une exposition progressive et protégée, en état hypnotique.

Formation en hypnose & pnl pour professionnels de la santé : gérer vos patients phobiques des actes médicaux.

Formation en hypnose & pnl pour professionnels de la santé : gérer vos patients phobiques des actes médicaux.

Peur du médecin, Peur du dentisteFormation pour professionnels.
Thème : 
Apprenez à gérer vos patients stressés à phobiques des actes médicaux, par entre autres, l’hypnose et la pnl.
Quel que soit le degré d’appréhension, ou l’objet de la peur, vous acquérez une méthode vous permettant d’apaiser le patient et ainsi se faire soigner.
Il peut s’agir d’un simple examen, d’une injection, d’une intervention, de soins dentaires….

Pour qui ?
Formation réservée aux psychologues, psychothérapeutes, médecins, médecins spécialistes, dentistes, infirmiers, intervenants sociaux, professionnels de la santé, étudiants en hypnose.

Objectifs et contenu :
Acquérir un protocole permettant au patient de se faire soigner s’il est atteint de phobie du médecin, des piqûres, d’interventions et actes médicaux au sens large.
Utilisation d’outils comme la pnl, l’hypnose, …
Au cours de la formation, vous vivrez en tant que sujet ces outils.
Nous décodons les techniques et leurs objectifs, ainsi que la façon dont les présenter au patient. Vous recevez des documents écrits, reprenant clairement le protocole.

Prérequis :
Notion d’hypnose, connaissance des mécanismes et avoir déjà expérimenté.
Si ce n’est pas le cas, prendre rdv, pour une séance de formation préparatoire.

Où et quand?
Liège, en septembre 2013.

Participation :
90€ comprenant les 3 heures de formation et les supports écrits.
Réservation nécessaire, merci de prendre contact en suivant ce lien.
Le nombre de place est limité afin de nous assurer une qualité optimum de travail.
Formation animée par Marie-Pierre Preud’homme, hypnothérapeute, psychothérapeute.