Comment fonctionne notre inconscient?

inconscient et hypnoseNotre inconscient?
C’est comme un garçon de salle!

Testez l’expérience suivante, vous verrez!
Au restaurant,  lorsque le garçon ou la fille de salle vient prendre votre commande, prenez la carte.
Alors, commencez à lui énumérer tout ce que vous ne voulez pas.
Hmm, je ne prendrai pas de pâtes aujourd’hui. Quant aux boulets, ce n’est pas trop mon type de cuisine…
Il vous regarde, encore gentiment, patiemment, et vous demande : “oui, alors que souhaitez-vous?”
Et vous continuez : un jour j’avais pris une salade, et j’ai encore eu faim après, on a faim, n’est-ce pas avec seulement de la salade?
Le garçon perd son sourire, bon je vous mets le plat du jour alors?
Il n’attend pas la réponse pour tourner les talons et envoyer la commande en cuisine!

Et lorsqu’il revient, vous êtes très déçu! Et vous êtes même en colère!
Il ne vous a pas amené ce que vous vouliez!!! Normal! Vous même, vous ne saviez pas ce que vous vouliez!

Savoir ce que l’on souhaite quitter est une étape, la suivante c’est de déterminer où on veut aller!

Vous désirez quelque chose ? Demandez le simplement à votre inconscient!
Adressez-vous à lui comme à un garçon de salle, il faut juste lui adresser votre commande!
Vous consultez la carte avant, puis vous lui demandez poliment et clairement ce que vous souhaitez!

Comment formuler ses demandes à l’inconscient?

  • Formulation claire et positive – pas de négation!
  • Laissez de la liberté, de la latitude à l’inconscient!
  • Parlez au présent, c’est déjà en train de se produire!

Par exemple : j’exerce un métier qui me permet d’être utile, m’épanoui, me permet d’apprendre.
J’ai une excellente santé, j’ai toujours tout ce dont j’ai besoin au bon moment!
J’ai de plus en plus d’amis et de relations tellement agréables et enrichissantes.

Faites confiance à l’inconscient et laissez lui vous montrer toutes les opportunités de vivre ce qui est le mieux pour vous!
Le lâcher prise et l’accueil sont vos meilleurs alliés.

Quel lien entre l’hypnose et l’inconscient?

En séance d’hypnose, nous nous adressons à cet inconscient, pour justement lui faire passer ces messages! L’hypnothérapeute connait la langue de l’inconscient, sa syntaxe, son vocabulaire, … et l’utilise pour vous aider à accéder à votre objectif! L’hypnose est un allié de taille en life coaching!

Croyances, mode d’emploi, premiere étape pour accéder à vos objectifs!

Travail puissant sur les croyances par hypnose marie-pierre preud'homme
Savez-vous que vos croyances, ce que vous croyez à propos de vous et du monde, déterminent votre capacité à atteindre vos objectifs ?
Voyons ensemble comment cela fonctionne et comment en tirer parti !

Croyances : définition

Les croyances sont des pensées que nous considérons comme vraies !
Nous n’imaginons même pas les remettre en question, elles font partie de nous.
Ce sont des lunettes que nous portons, … sans le savoir !
Le type de lunettes que nous portons va influencer notre façon de voir le monde.
Il y a donc autant de visions et de perceptions du monde que d’individus, mais chacun considère que sa vision est «la vérité».

L’hypnose est un outil très puissant pour travailler sur les croyances, les transformer !

En coaching, le travail sur les croyances est un des piliers permettant l’atteinte d’objectif.

Comment naissent les croyances ?

Elles se construisent sur base de :
–  nos expériences,
– ce que nous avons vu, entendu, senti
– des modèles et personnes de référence dans l’enfance
– d’événements laissant une empreinte émotionnelle

Quels sont les types de croyances ?

Il existe des :

1) Croyances porteuses, positives :

lorsqu’on les adopte, on porte des lunettes filtrant notre vision du monde de façon positive.
Par exemple :
« Je trouve toujours le moyen d’atteindre mes objectifs »
« J’ai de la chance »
« J’ai toujours ce qu’il faut au bon moment »

2) Décourageantes, négatives :

lorsqu’on les adopte, on porte des lunettes filtrant notre vision du monde de façon négative.
Par exemple :
« Il faut travailler dur pour gagner de l’argent »
« la vie est dure »
« Si tu réussis en affaire, c’est au détriment de ta famille »

La puissance de ce que vous croyez …. est incroyable!

Ce qui suit est primordial, c’est une des clefs de réussite :

On voit ce que l’on croit!

Vous avez bien lu !
Si vous croyez quelque chose, vos lunettes agissent comme des filtres qui vous feront voir uniquement ce qui va renforcer votre croyance!
Ce processus est très puissant !

Comment optimiser vos croyances ?

Interrogez-vous sur celles qui vous font aller de l’avant, conservez- les, entretenez-les!
Quelles sont celles qui vous empêchent d’avancer ?
Que souhaiteriez-vous vous dire à la place ?
Il n’y a pas besoin d’y croire pour que cela fonctionne !
Laissez votre inconscient recevoir ce nouveau message simplement en vous répétant la nouvelle croyance que vous souhaitez adopter.
Il finira par y adhérer et vous monter dans le monde comment alimenter cette nouvelle façon de penser, percevoir, porteuse, encourageante.
A vos succès et réussites !

N.B : le travail sur les croyances est un des piliers du coaching : coaching de vie, job coaching pour l’orientation et la réorientation professionnelle, coaching sportif, …

4 clefs pour réussir un projet!

Life Coaching Marie-Pierre Preud'homme

Avez-vous envie d’aboutir, de réussir un projet : professionnel, rêve d’enfant, …?

1) Pour réussir un projet : sortez de la dualité !

Etes-vous de ceux qui se disent ?….
«Si je m’engage dans ce projet, ma vie de famille va en pâtir, je ne peux être un(e )bon(ne) mère/père et réussir dans les affaires ! »
Cette attitude dualiste ne permet de « réussir « que l’un ou l’autre. Elle repose sur une croyance, ou peut-être une valeur familiale conservée inconsciemment par loyauté.
Elle peut mener jusqu’à l’auto sabotage.
La clef : travaillez cette croyance !
Entre le blanc et le noir, il y a toutes sortes de nuances. La réussite d’un projet professionnel valorisant permet davantage d’épanouissement et de qualité de présence, des enfants fiers de leurs parents. Une hyperprésence aux siens dans un esprit de frustration sera nocive à la relation.

2) Pour réussir un projet éjectez les “oui, mais” !

Réfléchissez-vous plutôt en termes d’obstacles potentiels, êtes-vous à la recherche de ce qui pourrait ne pas fonctionner ? ….
C’est certain, vous allez trouver !
La clef : observez-vous, combien de fois s dites vous « oui mais «, contestez-vous, … sentez l’impact émotionnel et énergétique de ces attitudes et comparez avec l’élan généré par la recherche de solution, l’ouverture.
Réfléchissez en terme de solutions, non pas de problèmes !

3) Pour réussir un projet, travaillez vos croyances!

On voit ce qu’on croit ! …. Et non l’inverse!
Si vous vous lamentez sur la situation économique vous ne repérez que les indices qui vous le prouvent : mendicité, chômage, …
La Clef :
Centrez-vous sur ce qui « prouve » une situation économique favorable : belle voiture, jolies maisons, …
Les deux aspects existent, rien ne sert de nier, concentrez vous sur ce qui vous amène le plus de sensations optimistes et procure de l’élan. Repérez les croyances qui vous immobilisent et travaillez à les transformer en croyances porteuses, un travail en hypnose peut vraiment vous y aider !

4) Pour réussir un projet : prenez soin de votre santé !

Tout projet demande de l’énergie, mais en donne aussi !
Clef : soignez votre alimentation, votre hygiène de vie, et réalisez que ce sont les projets qui stimulent et maintiennent en bonne santé!

Coaching express : comment formuler votre objectif?

Coaching express : comment formuler votre objectif?

coaching-9747370_sVous avez envie d’atteindre un but?

Commencez par vous formuler votre objectif de façon adéquate!

Construisez votre objectif en terme de ce que vous souhaitez vivre, obtenir, et non en terme de ce que vous souhaitez quitter ou ne plus vivre !

Par exemple : “je ne souhaite plus avoir un job où on me dit ce que j’ai à faire” mais bien,
je souhaite exercer une activité professionnelle épanouissante où j’exploite ma créativité.

 

Pouchy le chat et la supervision de thérapeute.

Pouchy le chat et la supervision de thérapeute.

IMG_20140703_214654Une supervision particulière!

Le thérapeute se fait superviser régulièrement, pour l’aider à prendre du recul dans sa pratique, apprendre de ses erreurs, être recadré, …

J’ai rencontré un superviseur particulier, il s’agit d’un chat.
Comme il est dit dans le bouddhisme, le dharma (les enseignements) sont partout,
incluons y toutes les opportunités d’apprentissage et de progression, comme la supervision.

Pouchy le chat, ainsi l’ai je baptisé, est un chat sauvage, il a établi son domicile entre prairies et cimetière, sur mes chemins de balades quotidiennes.
Gris tigré aux longs poils emmêlés, balafres et oreille cassée, il vit dans la rue bénéficiant de l’une ou l’autres offrandes et se distrait de quelques chasses de souris distraites dans les prés.

Il aurait clairement besoin d’une bonne douche, d’un shampoing démêlant et d’un bon brushing et surtout de beaucoup d’amour.
Je l’ai approché et petit à petit nous avons fait connaissance.
Parfois j’ai l’impression qu’il m’attend et vient se mettre là où je passe pour que je le caline et vive un moment avec lui. Puis, il disparait pendant quelques jours, juste pour que je m’inquiète pour lui.

Pouchy le chat est plein de tiques!

Le sentant si impuissant et l’imaginant vouloir se débarrasser de ses squatteurs, je m’aventure à lui en retirer un. Pouchy le chat a bondi, s’est enfui à toute vitesse.

Il n’avait pas compris que je voulais l’aider.

C’est là que Pouchy le chat a pris son rôle de superviseur pour me faire passer ce message :
le thérapeute perçoit chez la personne qu’il accompagne, des choses si évidentes et visibles que ces gros tiques sur le dos du chat. Pour les enlever, il faut vraiment que la confiance soit bien installée. Qu’il y ait conscience et envie de s’en libérer. Ne pas vouloir aller trop vite!

Merci Pouchy le chat de m’avoir laissé une deuxième chance, de m’offrir ce plaisir de prendre soin de toi!