Contrôler son impulsivité, sauts d’humeurs que du psy?

contrôler son impulsivitéComment contrôler son impulsivité ?

Plus j’étudie la nutrithérapie, plus je m’interroge sur la pertinence d’interventions purement, uniquement centrées “psy” dans bon nombre de problématiques comme la gestion de l’impulsivité. Un peu surprenant n’est-ce pas qu’une hypnothérapeute que vous consultez pour un problème d’irritabilité, pour contrôler votre impulsivité, l’agressivité au volant ou le sommeil vous demande si vous souffrez de :

  • clonie palpébrale (paupière qui tremble)
  • Crampes
  • Hyper sensibilité au son et/ou la lumière
  • Tendance aux fringales
  • Fourmillements ou froideurs dans les extrémités … ou qu’elle regarde comment sont vos ongles? ….

Troubles psys et déséquilibres bio-chimiques

Ce type de questionnement permet d’évaluer carences ou déficits, qui peuvent aussi être appuyés et confirmés par dosage sanguin. Il est nécessaire de les prendre en considération! Le problème est qu’un déséquilibre bio chimique entraîne une tendance à certains comportements qui eux-mêmes entretiennent la problématique, c’est le cas de la consommation de cocaïne par exemple.

Exemple : la tension pulsionnelle élevée

Il s’agit d’une dysfonction sérotoninergique qui se caractérise par impatience, irritabilité, impulsivité, attirance pour le sucré, le chocolat, les fringales, l’alcool, le tabac, intolérance à la frustration …
Il y a souvent fluctuation d’humeur, utilisation des aliments comme psychotropes. La personne veut toujours tout faire bien toute suiteChacune de ces manifestations peut faire l’objet d’une démarche en thérapie. Et là, surprise! Lors de l’anamnèse il s’avère souvent que la personne souffrant par exemple de dépendances, présente aussi une grande partie des autres symptômes précités. Il y a donc un terrain bio chimique commun à traiter.

Comment va agir la nutrithérapie ?

En amenant au corps exactement ce dont il a besoin pour se rééquilibrer, en d’autres termes lui parler son langage et lui procurer : acides aminés, minéraux, régulation d’apport de glucides complexes, …

Nutrithérapie ou médicaments psychotropes ?

Une grande partie des psychotropes classiques, même s’ils peuvent donner un résultat extérieurement “acceptable” ou proche de l’état souhaité vont malheureusement souvent complètement à contre courant de la restauration d’un équilibre physiologique naturel. Il existe de la littérature scientifique à ce sujet comme le “Guide des 4000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux” du professeur Philippe Even.  Certains médicaments agissent en maintenant en permanence un neurotransmetteur dans la synapse. Le résultat est une humeur constante et un arrêt d’adaptation du cerveau aux stimulations extérieures. Hors, notre cerveau, pour bien fonctionner a besoin de conserver cette souplesse, cette capacité d’adaptation. Plus elle est sollicitée, plus elle se développe.

En nutrithérapie, nous remontons le plus possible en amont pour permettre la production et le passage naturel des neurotransmetteurs.
Par exemple, nous viserons à aider le tryptophane (acide aminé) à se scinder de l’albumine pour permettre la production de sérotonine, pour agir justement sur un rééquilibrage de ces tensions pulsionnelles, retrouver apaisement et sommeil.
Comment fait-on?
Par des choix alimentaires respectueux de ce processus et une supplémentation adéquate. Il s’agit de stimuler une voie naturelle. Dans ce cas, prendre un goûter sucré vers 16h00 intervient de façon significative.

Quelles thérapies pour gérer l’impulsivité?

  1. L’hypnose
    L’hypnothérapie permettra à la fois d’apaiser, de traiter les causes inconscientes de l’impulsivité et aussi de modifier certaines habitudes et comportements alimentaires impliqués dans cette problématique.
  2. L’Eft
    Eft ou Emotional Freedom technique, c’est “l’outil d’excellence pour la gestion des émotions”. Il se travaille en thérapie et seul, lorsque les émotions submergent, que la colère, l’impulsivité son là. L’eft régule émotions et pulsions. C’est une technique de psycho énergétique, fondée par l’ingénieur Gary Craig basée sur le taping, du bout des doigts on réinstaure l’équilibre énergétique des méridiens avec un impact direct sur la régulation des émotions.

2 étapes pour apaiser le mental!

apaiser le mental

Vous souffrez de rumination, ou de bavardage mental, de pensées obsessionnelles? Bref vous avez besoin d’apaiser votre mental? Voici comment procéder!

1) Le première étape consiste à se désidentifier de ses pensées
2) La deuxième est une attitude de neutralité vis à vis des pensées : ne pas les rejeter, ni les entretenir, simplement les laisser passer.

La tête est le ciel, les pensées sont les nuages, je les laisse filer.

Etape 1 : se désidentifier de ses pensées.

Mélanie me dit être souvent en prise à des pensées obsessionnelles, relatives à son mari, elle se sent abandonnée. Avant de mettre en pratique la technique, elle était complètement envahie par la pensée, angoissée, incapable de vaquer correctement à ses occupations. Voici ce que je lui ai suggérer de faire, et qu’elle a mis en application. Je lui ai proposé d’acquérir un carnet de la couleur de ses pensées, d’y inscrire le titre suivant : description des pensées qui traversent le mental de Mélanie. Lorsque la pensée surgit, Mélanie se dit mentalement : Tiens ! Une pensée de doute traverse le mental de Mélanie, et elle écrit dans son carnet : Liège, 14h00, une pensée de doute traverse le mental de Mélanie. Alors Mélanie peut aussi s’adresser à cette pensée : « tu vas rester longtemps ? » Tu en as amené d’autres avec toi ? ….
Non, non, Mélanie n’est pas Schizo … elle a compris une notion très très importante …

Peu importe les pensées qui traversent l’esprit de Mélanie, elle est bien plus que cela, peu importe les vents, la montagne reste montagne! 

Mélanie est bien plus qu’une simple pensée qui traverse son mental, bien plus que son mental … les pensées qui le traversent, ses émotions … il s’agit juste d’une partie de Mélanie …

Mélanie est entrée dans un processus de désindentification de ses pensées !  Quelle bonne idée Mélanie, vous êtes sur une belle voie de libération.

Etape 2 : neutralité, ne pas rejeter, ne pas entretenir.

Mélanie ne rejette pas les pensées qui traversent son mental, elle ne les entretient pas non plus.
Elle en prend conscience, les salue, et choisit d’orienter son attention vers autre chose de plus agréable. Cela se fait naturellement. Comme lorsque vous regardez la tv, une moto passe dans la rue, vous l’entendez, la laissez passer, mais vous choisissez de ramener votre attention sur votre série préférée.

Là où va la pensée, se place l’énergie, penser c’est créer!

Des séances d’hypnose peuvent vous aider à développer et entretenir ces outils de stabilisation, d’apaisement du mental.

Auto-hypnose pour évacuer des tensions

Si vous vous sentez trop tendu, sous pression, que vous avez besoin d’évacuer des tensions, avec un besoin de décompression, cette séquence d’auto-hypnose pourra vous aider. Je vous propose ici la technique du ballon, elle fait partie des inductions hypnotiques classiques. Je vous invite à vous installer confortablement en position assise et à commencer par expirer,… concentrez-vous sur cette expiration, dans laquelle vous placez toute votre énergie,…

 

Booster sa concentration, réussir ses examens, aussi par auto-hypnose!

Apprendre les langues par hypnose Liège - concentrationL’auto-hypnose est une méthode précieuse pour vous aider à la concentration.
En effet, la pratique de l’hypnose est souvent recommandée pour réussir ses examens!

Pour établir une analogie avec l’informatique, l’auto-hypnose correspond à un travail au niveau du software, une programmation.
En préalable, assurons-nous du bon fonctionnement du hard-ware.
En d’autres termes, vérifions si les conditions physiologiques nécessaires sont respectées.

HYPNOSE = SOFTWARE, PROGRAMMES – HYGIENE DE VIE = HARDWARE, PC

Piliers physiologiques : oxygénation – sommeil – alimentation – pauses

1) S’oxygéner correctement consiste simplement à respirer correctement, en pratiquant la respiration complète.
Contrairement aux pays Asiatiques, nous n’apprenons pas à respirer.
Je vous guide sur cette page, dans une petite capsule audio dans l’apprentissage de la respiration complète. Elle est très puissante, permet de “réamorcer” la course adéquate du diaphragme, de stimuler le système digestif, apaiser le mental, retrouver la concentration. De plus, les pratiques de rétentions sont dynamisantes.

2) Veillez à une bonne qualité de sommeil, dans une chambre complètement occultée et aérée.

  • Arrêter le travail, et surtout l’exposition aux écrans, minimum 1h30 avant l’heure du coucher.
  • Se coucher dès que la fatigue se fait sentir.

3) L’alimentation a un impact important sur la concentration. Le déjeuner doit être pris et ne sera pas glucidique. Vous trouverez sur cette page des idées de déjeuners amis de votre concentration. Attention aux protéines animales le soir!!! Elles stimulent la production de dopamine et ainsi perturbent le sommeil! Viandes et poissons sont donc à consommer le matin et à midi!

4) Faire des pauses régulières permet de mémoriser et de se concentrer. L’idéal est d’étudier une heure, une heure trente, sortir marcher 10 minutes et revenir.
Testez! Vous serez étonné du résultat!

Maintenant que nous avons réglé les bases physiologiques, nous pouvons nous focaliser sur notre “programmation mentale”!

Auto-hypnose pour l’étude, la concentration, la mémorisation

  • Avant de commencer, assis dos droit, commencez par effectuer trois respirations complètes.
  • Amenez votre concentration à l’arrière et en bas de votre crâne, visualisez à cet endroit une mandarine, sa couleur, sentez son parfum.
  • “Respirez et concentrez-vous dans cette mandarine imaginaire”, entamez un compte à rebours de 7 respirations.
  • Imaginez-vous, visualisez-vous souriant, concentré, joyeux d’apprendre.
  • Répétez-vous, si possible à haute voix et en vous souriant des phrases comme ” ma mémoire est excellente, j’ai du plaisir à apprendre de plus en plus facilement, j’apprécie cette chance de pouvoir étudier, j’ai d’excellentes capacités intellectuelles, je suis né pour apprendre ceci, ….”

Pensez aussi aux HypnoPulse, précieux alliés de votre concentration.

Ces techniques vous ont aidées? Merci de partager cet article, laissez vos commentaires et trucs perso …

Le stress positif n’existe pas!

stress positif

Vous avez dit stress positif ?

Le stress positif n’existe pas !
Si certains font une différence entre stress positif et négatif, c’est en terme d’origine du stress, mais pas du tout en terme de conséquences!

Qu’est ce que le stress?

Le stress est un ensemble de réactions physiologiques à un stimulus ou des stimuli.
Qu’il soit généré par une grande frayeur, venant de l’extérieur ou par la pression qu’une personne se met pour atteindre son objectif, les conséquences sur l’organisme sont les mêmes!

Ateliers gestion du stress

Certains considèrent qu’il faut de la pression pour être efficace!

Il s’agit juste d’une croyance et cela vaut la peine d’explorer d’autres modes de fonctionnement.
Il existe d’autres stratégies à utiliser, comme de :
– développer de la satisfaction par la proactivité,
– s’organiser,
– faire des pauses,
– se mettre des priorités,
– distinguer l’urgent de l’important.

Pourquoi se stresse t’on?

Le stress peut provenir de différentes sources :
– la “culture stress” :
dans notre société,il est presque devenu une valeur, pour certains il est associé à la notion d’actif, de responsabilités, …
– les objectifs non réalistes :
ils peuvent être posés par l’extérieur : l’entreprise, l’entourage, ou par soi-même
– peur d’affronter le vide, la réalité :
Le fait de se maintenir dans une hyper activité, de courir après des objectifs non atteignables, générateurs de pression, peut remplir une fonction. A très court terme, les inconforts et inconvénients encourus sont moins inconfortables que d’affronter l’insupportable :
– certains constats de vie, allant jusqu’à la considérer comme ratée,
– faire face à une angoisse existentielle,
– la peur de la mort,
– le questionnement sans réponse quant au sens de la vie, …

Tandis que l’on court après le temps, … il n’y a plus de contact avec les émotions, plus de temps pour penser, affronter le vide, l’absence de sens,…

Comment le stress agit-il sur le corps?

– Destruction irrémédiable de cellules nerveuses,
– Attaque du système digestif, jusqu’à provoquer des cancers (estomac),
– Affaiblissement du système immunitaire,
– Augmentation du taux d’inflammation dans le sang,
– Processus de vieillissement accéléré, …

Que faire?

Prévention !
L’hypnose est un allié de taille pour prévenir le stress, mais aussi sortir des cercles vicieux qu’il engendre.
Un travail sur soi permettra de :
– modifier les croyances liées au stress,
– mettre en place de nouvelles stratégies de fonctionnement,
– agir sur certains conditionnements au stress.

Atelier de gestion du stress par auto-hypnose.

gestion du stress hypnose16/03/16 prochain atelier de gestion du stress

Si vous vous sentez régulièrement envahi par le stress, que des signes physiques, mais aussi psychologiques vous indiquent qu’il est vraiment

Gestion stress hypnose

temps de faire quelque chose, faites le dès maintenant! Vous allez comprendre plus loin pourquoi il ne faut vraiment pas rester comme çà!

Nous vous donnons rdv au centre Formathera (Liège) pour cet atelier de gestion du stress par auto-hypnose, vous y vivrez plusieurs séances qui vous aideront.

Vous y apprendrez à gérer, diminuer, voire faire disparaître le stress s’il n’est pas utile quand il se présente.
Savez-vous qu’à la base, le stress a pour fonction de protéger l ‘organisme?

Ces séances d’auto-hypnose spécifiques à la gestion du stress vous permettront d‘intégrer de nouveaux réflexes :
– gestion des émotions,
– gestion des envies envahissantes,
– recentrage,
– vision clarifiée afin de poser les justes priorités.

Agenda des ateliers

A quoi sert le stress?

Le stress est une réponse, face à des stimuli réels ou imaginaires.
Des réactions  physiologiques, protectrices du corps et du cerveau contre les dangers, s’enclenchent.
Il existe 3 types de réactions face au stress :
– fuir,
– se terrer,
– se battre.
Le corps et le cerveau secrètent alors des substances permettant d’opter pour l’une ou l’autre de ces options.
Mais voilà, … il y a bien des circonstances où la réponse ne sera pas possible, est-il vraiment envisageable de s’enfuir d’un bureau,
de tabasser un collègue, …. le corps est prêt, mais l’action ne suit pas!
C’est justement dans ces moments là que le stress deviendra nocif pour le corps.

Qu’est-ce que le cortisol? Conséquences

Lorsque nous sommes stressés, nous secrétons une hormone : le cortisol, présent dans le sang et circule dans tout le corps.
Lorsqu’il arrive au cerveau, le cortisol se fixe sur les récepteurs de certains neurones.
Il y a ainsi un plus grand flux d’ions calcium au niveau des neurones, pour permettre une meilleure réaction au stress.
Néanmoins, si le phénomène se répète souvent et dure longtemps, il peut mener à la mort des cellules par sur exposition aux ions calcium.

Le stress chronique peut mener à la mort.

Le stress provoque un vieillissement prématuré du cerveau, et de tout le corps!
Il entraîne une dégradation importante des dendrites, mais aussi toute une série de pathologies comme les ulcères, les douleurs articulaires, une fragilité du système immunitaire, …

Les ateliers de gestion du stress par hypnose permettent de ne pas en arriver là!
Animation : Marie-Pierre Preud’homme formatrice en hypnose, hypnothérapeute, reconnue par l’Association Européenne des Praticiens d’Hypnose.
Vous pouvez aussi télécharger des séances d’hypnose mp3 pour lâcher prise, retrouver la sérénité, …

Agenda des ateliers

Pour un effet thérapeutique optimale, il est demandé de participer à 3 ateliers minimum.