1) Se désidentifier de ses pensées
2) Les pensées : ne pas les rejeter, ni les entretenir, simplement les laisser passer

Le bavardage mental vous connaissez ?
Les idées obsessionnelles et envahissantes ?
Vous pouvez apaiser votre mental …et il y a plusieurs façons d’y parvenir :

Etape numéro 1 : se désidentifier de ses pensées.
Mélanie me dit être souvent en prise à des pensées obsessionnelles, relatives à son mari, elle se sent abandonnée.
Avant, Mélanie était complètement envahie par la pensée, angoissée, incapable de vaquer correctement à ses occupations.
Voici ce qu’elle a mis en place.
Lorsque la pensée surgit, Mélanie se dit mentalement :
Tiens ! Une pensée de doute traverse le mental de Mélanie. Alors Mélanie peut aussi s’adresser à cette pensée : « tu vas rester longtemps ? » Tu en as amené d’autres avec toi ? ….
Non, non, Mélanie n’est pas Schizo … elle a compris une notion très très importante …
Mélanie est bien plus qu’une simple pensée qui traverse son mental, Mélanie est bien plus que son mental …son mental, les pensées qui le traversent, ses émotions … il s’agit juste d’une partie de Mélanie … Tout le reste de Mélanie peut continuer à fonctionner.
Comme le vent, passe au-dessus d’un champs, les graines germent, les céréales poussent, … juste laisser passer le vent.
L’option de Mélanie est de se désindentifier de ses pensées !
Quelle bonne idée Mélanie, vous êtes sur une belle voie de libération.

Etape numéro 2 : ne pas rejetter, ne pas entretenir.
Mélanie ne rejette pas les pensées qui traversent son mental, elle ne les entretient pas non plus.
Elle en prend conscience, les salue, et choisit d’orienter son attention vers autre chose de plus agréable. Cela se fait naturellement. Comme lorsque vous regardez la tv, une moto passe dans la rue, vous l’entendez, la laissez passer, mais vous choisissez de ramener votre attention sur votre série préférée.