58ebd7b8-89b3-47dc-82d5-b1867d41073bPremière des différences entre l’hypnose et la méditation : les états des conscience.

En hypnose, auto-hypnose, nous sommes dans un état modifié de conscience (EMC)
tandis qu’en méditation de type pleine conscience, l’objectif est justement d’atteindre la pleine conscience, c’est à dire non altérée de la réalité.

Deuxième différence : la posture.

En méditation, nous adoptons une posture exigeant un tonus musculaire, de la vigilance, par exemple avec le dos maintenu bien droit, les jambes en tailleur (ou certaines postures de yoga) ou assise sur un tabouret, un coussin de méditation. Il y a maintient de la conscience du corps. En hypnothérapie, l’assise est relâchée, avec une invitation au confort, voire à la relaxation, même si elle n’est pas nécessaire, le corps peut se faire oublier.

Troisième différence, le traitement de l’information.

En hypnothérapie, l’état modifié de conscience permet une hyper réceptivité de l’information et la réception de suggestions. On peut aussi travailler la modification de perception d’informations en vue de désensibiliser de traumatismes.
En méditation, l’information, les sensations sont accueillies, il s’agit de les accepter et de les observer avec le plus de neutralité possible.

Quatrième différence, les ondes cérébrales.

Les ondes électriques cérébrales durant la pratique de la méditation et de l’hypnose sont mesurables et présentent des différences.
Les ondes Bêta (13 Hz et davantage) : état de veille en activité, concentration, intentions spirituelles, affirmations.
Les ondes Alpha 8 à 12 Hz : correspondent au rêve éveillé, à la méditation, à une hypnose très légère, à la visualisation…
Les ondes Thêta 5 à 7Hz : correspondent à la visualisation lucide, c’est le début de la phase vibratoire, états de transe hypnotique profond, état hypnagogique.
Les ondes Delta 0,5 à 4 Hz : guérison, conversion de rêve, sommeil profond.

Pas que des différences entre l’hypnose et la méditation … point commun entre méditation et hypnose.

L’hypnose et la méditation peuvent viser des objectifs thérapeutiques similaires.

La méthode de Jon KabatZinn intègre scientifiquement la méditation pleine conscience pour réduire le stress et la douleur. 

L’Act Therapy, Acceptance & commitment therapy – thérapie de l’acceptation et de l’engagement (Russ Harris) est considérée comme thérapie de pleine conscience sans la méditation. Elle enseigne des compétences de pleine conscience dans le contexte des valeurs et de l’action engagée.

L’hypnose, induit une hyper réceptivité de l’information.
Les suggestions peuvent atteindre des couches profondes de l’inconscient.
Ainsi, le but des suggestions peut être :

  • la modification d’un comportement « réflexe « gênant, comme les addictions : cigarette, alcool, nourriture
  • la transformation d’une sensation désagréable comme la douleur
  • la potentialisation de ressources physiques ou mentales, …