Psychology HorizontalPsychologie, essai de définition.

Ethymologiquement, psychologie signifie étude de l’âme, le mot psychologie n’apparait qu’au 18 éme siècle, introduit par le philosophe Allemand Wolff, il l’utilise pour désigner l’étude des manifestations de l’âme.
La psychologie est liée à la philosophie jusqu’en 1860, date à laquelle elle s’en  démarque.

Il s’agit d’une science inexacte appartenant aux sciences sociales et humaines, adoptant cependant une démarche scientifique de par sa recherche de généralisation et de preuves.

Les objectifs de la psychologie pourraient se résumer à observation et accompagnement.

1)    Observation de :
–  comportements : addiction, violence, dépression, intro ou extra version excessive, confiance en soi, recherche de sensations, ….
–  de processus mentaux : pensées, apprentissages, obsessions, …

Ces observations peuvent viser différents buts :
– compréhension de l’être,  par exemple de ses réactions dans certaines circonstances où il y a lieu à s’adapter (déménagement, deuil,…)
– compréhension de l’influence de son environnement (familial, social),
– compréhension de l’impact de facteurs biologiques (déficiences en nutriments, lésions cérébrales)
– tentative de définition des limites entre le normal et le pathologique, par exemple à quel stade une absence de quête de sensations, de stimulations serait elle indicatrice de dépression.

2)    Accompagnement
La psychologie peut aussi présenter une visée curative et consister en un accompagnement. Celui-ci aura pour but de favoriser, d’aider à mobiliser des ressources ou des dispositions individuelles (mener à bien un objectif), familiales (s’épanouir dans une famille recomposée) ou groupales (thérapie de groupe pour les troubles alimentaire, l’arrêt tabac).

L’objectif du suivi est d’aider à trouver des alternatives permettant de sortir de la plainte ou de l’inconfort initiateurs de la démarche.
Le but étant d’amener à une modification perceptuelle (le monde, l’autre ne change pas mais je me dis autre chose de lui pour mieux me sentir), ou comportementale, comme se départir d’une assuétude, oser une rupture, …

Les différents courants de psychologie.

Il existe différentes méthodes, pouvant être complémentaires, pour parvenir à ces objectifs. Celles-ci sont issues de différents courants : behavirourisme, cognitivisme, systémique, psychanalyse, …

Observation et accompagnement prennent en considération l’individu dans son ensemble (santé, contexte de vie, …), mais certaines techniques mettront davantage l’accent sur l’importance des inter actions dans les groupes et systèmes (systémiques), le monde intérieur et l’inconscient (psychanalyse), l’observation du comportement (behaviourisme).

Il existe des techniques qui ne sont pas nécessairement “attachées” à des courants particuliers, comme l’hypnose, méthode reconnue pour son efficacité dans la prise en charge des troubles alimentaires, l’Eft, …

Qu’en est il des différences entre psychologue, psychiatres, psychothérapeutes?

Vous trouverez dans cet article en lien réponse à cette question …